Archives de catégorie : Papiers

1 CD Ricercar

Sigismondo d’India – Lamenti & Sospiri

Mariana Flores, Julie Roset
Cappella Mediterranea / Leonardo García Alarcón

Parce que le soprano de Mariana Flores est à peine plus dense que celui cristallin de Julie Roset, on aurait envie d’écrire que ce disque alterne la terre et le ciel. Ce serait une coquetterie. Nous sommes ici au sommet de la musique telle qu’elle s’invente au XVIIe siècle italien, celle de l’« émotion exacerbée » composée par Sigismondo d’India, « jumeau » de Monteverdi, pour reprendre les mots de Leonardo García Alarcón qui dirige la Cappella Mediterranea. Et nous guide au bord du vertige  : « Ce n’est pas une musique qui cherche à divertir ou amuser. C’est une musique à penser et réfléchir, à savourer de manière presque philosophique, […] presque un chemin de purification ».

1 CD Papillon jaune

Try ! Quartette d’Airelle Besson

Compositrice, trompettiste, lauréate de tous les prix imaginables, Airelle Besson a constitué un quartette fondé sur la suavité plus que sur la virtuosité, or on sait combien il faut redoubler de virtuosité pour la faire oublier. Le batteur Fabrice Moreau et le pianiste Benjamin Moussay partagent l’idée du jazz comme un des beaux-arts sculptant l’espace. Suédoise, la chanteuse Isabel Sörling pratique l’essence au détriment des apparences. Les quatre dessinent ensemble un univers éclaboussé de lumière. Lyrique, ce disque l’est tout autant par l’exaltation colorée des mélodies que par le dédoublement du chant qui semble passer de la voix à la trompette dans une même spirale. Il serait vain de chercher à résister.

Le haut navire à musique

© OLIVIER RAVOIRE
La Seine Musicale des architectes Shigeru Ban et Jean de Gastines à Boulogne-Billancourt.

À l’époque déjà du « vaisseau amiral de Renault », l’île Seguin affichait des postures maritimes, désir peut-être de naviguer loin sur les eaux de la modernité industrielle. The times they are a‑changin, chante Bob Dylan qui fut l’un des premiers invités, sur cette île Seguin neuve, de La Seine Musicale signée des architectes Shigeru Ban et Jean de Gastines. Les temps changent, mais rien ne change totalement : proue de navire, bâtiment phare, les métaphores demeurent. Et à l’architecture répond l’acoustique du chant des sirènes.

Lire la suite Le haut navire à musique

Le pari gagné de l’académie Jaroussky

© JULIA BRECHLER
Ines, de la promotion Mozart, a joué en trio sur la Grande Seine à l’occasion des Victoires de la musique classique 2019.

Après trois ans d’un enseignement musical original et gratuit, les premiers Jeunes Apprentis de l’académie musicale Philippe Jaroussky prennent leur envol. Retour à La Seine Musicale sur une réussite sociale et culturelle.

Lire la suite Le pari gagné de l’académie Jaroussky