Archives par mot-clé : Contemporaine

Thierry Balasse

Thierry Balasse © OLIVIER RAVOIRE

Compositeur, improvisateur, metteur en scène, le musicien crée cette saison, à la Maison de la musique de Nanterre, Cosmos 1969, premier pas sur la Lune et voyage poétique dans la mémoire.

   Ce qui m’intéresse, c’est l’humain, l’émotion. Je travaille beaucoup sur le côté sensoriel. J’aime la dimension vibratoire du son : on entend avec les oreilles et avec la peau.

En 2012, Thierry Balasse et ses musiciens créaient La Face cachée de la Lune : l’intégralité sur scène de l’album Dark Side of the Moon des Pink Floyd, bidouillages sonores compris, avec ce supplément d’improvisation qui ouvre sur l’émotion inouïe – ainsi qu’il a baptisé sa compagnie. Mission impossible – les Floyd n’ont jamais pu le faire tant les mirages du studio échappaient à la réalité technique de l’époque – qui s’est pourtant renouvelée cent vingt fois. En 2018, Thierry Balasse retourne dans l’espace s’intéresser au premier pas de l’homme sur la Lune, dans le même esprit de poésie sonore et de paysage sensoriel. Lire la suite Thierry Balasse

Votre Faust

© VICTOR TONELLI
Le directeur et Henri

Cela ressemble à l’archétype du mythe : il y a un compositeur en Faust, un directeur de théâtre en Méphisto, et même une paire de Marguerite ! Mais quitte aujourd’hui à être Faust, autant repousser aux limites de l’imaginable le chant des possibles…


Henri Pousseur, musique – Michel Butor, livret – Laurent Cuniot, direction – Aliénor Dauchez, mise en scène. Avec Pierre-Benoist Varoclier (Henri), Vincent Schmitt (directeur de théâtre / Méphisto), Laëtitia Spigarelli (Greta, Maggy), Éléonore Briganti (chanteuse), les musiciens de TM+…


 

Voilà bien le spectacle le plus festif à quoi il soit donné d’assister. Le plus loufoque. Le plus brindezingue. On n’imaginait pas user de pareils adjectifs pour une œuvre cosignée par Henri Pousseur, compositeur belge sériel presque pur, compagnon de route de Berio, Boulez, Stockhausen, et Michel Butor, ogre poète du nouveau roman. Lire la suite Votre Faust

Counter Phrases

© THIERRY DE MEY

Nouvelle création de Counter Phrases, spectacle de correspondances entre musiques d’aujourd’hui et chorégraphies filmées1. Sous la direction de son directeur musical Laurent Cuniot, TM+ s’associe à l’Orchestre symphonique de Mulhouse et au trio de Ballaké Sissoko pour une aventure hors norme.

Les chorégraphies d’Anne Teresa De Keersmaeker sont une matière en mouvement, elles auscultent les échanges entre le geste des corps et celui des musiques. Counter Phrases, démarche commune entreprise en 2003 avec le compositeur et cinéaste Thierry De Mey, repose sur une petite révolution : inverser les rapports entre musique et danse, offrir aux compositeurs des chorégraphies silencieuses pour les inviter – à rebours de siècles de tradition occidentale – à « musiquer » la danse.

Lire la suite Counter Phrases


  1. Counter Phrases, création 2016 à la Maison de la musique de Nanterre, les 5 et 6 février. Puis à la Philharmonie de Paris le 17 mai et à La Filature de Mulhouse le 24 juin 

En lumière sauvage, après


… cette totalité en ruine… (2014), En lumière sauvage (2015)  : deux pièces en miroir pour deux danseurs et trois percussionnistes1. Compositions de Pierre-Adrien Charpy, chorégraphie de Cécile Guye, avec le HOP!trio et la compagnie Boutabou.


En lumière sauvage

Ils sont deux sur le plateau, à danser le tonnerre dans les ténèbres, à danser la violence des tumultes et la sensualité des corps… Non, il ne faudrait pas commencer comme cela.

Plutôt : ils sont deux sur le plateau, eux les danseurs – elle et lui – et eux les percussionnistes – qui sont trois en plus ce qui finit par compliquer la chose… Deux ensembles ensemble à s’écouter, se regarder, se chercher se trouver se relâcher, à échanger des mouvements et des ruptures, à disparaître dans l’ombre pour mieux renvoyer l’autre dans la lumière. À prendre des coups, à frissonner sous la caresse.

Lire la suite En lumière sauvage, après


  1. Programme donné en création le 18 septembre 2015 au théâtre Comoedia d’Aubagne 

Autour de… Reverse Flows

Reverse Flows

Au lendemain de la création de Reverse Flows, de Laurent Cuniot, à la Maison de la musique de Nanterre1. Ce lendemain flou, extensible – disons-le : métaphorique, qui sépare les baguenaudeurs des physiciens, et les rédacteurs des musiciens.

Au lendemain, comment transmettre quelque chose de cette musique ? Échanger quelques pierres gravées avec ceux qui y étaient, déposer un cairn pour ceux qui n’y étaient pas, baliser le chemin imaginaire en vue d’inciter à l’excursion ?  Lire la suite Autour de… Reverse Flows


  1. Reverse Flows, pour alto, ensemble et électronique, créée par Geneviève Strosser et TM+ sous la direction de Marc Desmons, le 23 juin 2015 à Nanterre dans le cadre du festival Manifeste 2015 de l’Ircam