Points de vi­bra­tion

Séquence III, fusain sur papier, 240 x 114 cm, 2013
Séquence III, fu­sain sur pa­pier, 240 x 114 cm, 2013

Voi­ci un voya­ge gra­tuit qui mé­ri­te com­me on dit le dé­tour1. Car pour une fois, par­ler de l’univers du pein­tre Marie Lepetit n’est pas une fa­ci­li­té de lan­ga­ge : l’œuvre de cet­te ar­tis­te pa­tien­te, dis­crè­te et rayon­nan­te, évo­que as­sez le do­mai­ne des ga­laxies, des né­bu­leu­ses et de la ma­tiè­re noi­re. À moins que ce ne soit, de l’autre cô­té de l’abîme, ce­lui des ato­mes, des on­des et des par­ti­cu­les… Un uni­vers mi­cro ou ma­cro-ar­tis­ti­que dont el­le ex­plo­re et dé­ve­lop­pe la car­te et le ter­ri­toi­re avec les plus sim­ples des ou­tils, à la ma­niè­re un peu des ar­chi­tec­tes-bâ­tis­seurs de ja­dis : des équer­res et des gom­mes, des craies et des crayons, des li­gnes et des points. Le long de li­gnes éphé­mè­res et ap­pa­rem­ment aléa­toi­res tra­cées sur la sur­fa­ce, el­le re­pè­re des in­ter­sec­tions qu’elle mar­que à la mi­ne de plomb, à la pein­tu­re ou au poin­çon. Une fois les li­gnes ef­fa­cées ou pres­que, se consti­tuent ain­si, à me­su­re d’une cer­tai­ne ag­glu­ti­na­tion du re­gard, des zo­nes den­ses et des es­pa­ces de ver­ti­ge, du poids et des dés­équi­li­bres, des mou­ve­ments fi­gés et des échap­pa­toi­res pour l’imagination.

Marie Lepetit est ar­tis­te, el­le n’illustre ni la re­la­ti­vi­té gé­né­ra­le ni la mé­ca­ni­que quan­ti­que ; mais en nous li­vrant les es­pa­ces in­fi­nis de son uni­vers in­té­rieur, el­le a vi­te fait de nous bas­cu­ler vers d’autres di­men­sions pic­tu­ra­les, voi­re de nous en­voyer dans les su­per­cor­des…


Paru dans HDS.mag n° 38, no­vem­bre-dé­cem­bre 2014.


  1. Centre cultu­rel Max-Juclier de Villeneuve-la-Garenne jusqu’au 23 no­vem­bre 2014